Bienvenue sur le site internet de la commune de Romont



Raccourcis clavier

Les raccourcis suivants sont toujours placés au début de chaque page. Ils sont invisibles pour le grand public :
retour à la page d'accueil Alt+0 accès direct au menu de navigation Alt+1 accès direct au contenu de la page Alt+2 accès direct au module de recherche Alt+3 accès direct au plan du site / sitemap Alt+4 Seite drucken PDF von aktueller Seite erzeugen
Ville de Romont
  • Druck Version
  • PDF

Accueil


Portrait  Rita Perrier - De Bruin
portrait de l'artiste
Rita Perrier - De Bruin (1921-1987)

Rita Perrier - De Bruin a vécu à Romont de 1956 à 1987. En tant qu'épouse engagée du pasteur Max Perrier, elle était en permanence à l'écoute des gens, et ceux qui l'ont côtoyée relèvent tous son accueil, sa disponibilité et sa chaleur humaine. Peignant dans la plus grande discrétion et considérant son art comme une chose privée, rares sont les personnes qui avaient connaissance de son activité de peintre. Elle animait certes des ateliers de céramique, de tissage et de peinture dans le cadre de la paroisse et donnait des cours pour l'Université Populaire du Canton de Fribourg. Mais ses peintures sont longtemps restées confidentielles.

Ce n'est qu'en 1986, un an avant sa mort, qu'elle dévoile pour la première fois une partie de ses oeuvres aux regards surpris et admiratifs des visiteurs de la Galerie "La Ratière", à Romont, dans une exposition collective. Max Perrier organisera d'autres expositions par la suite, notamment à Strasbourg en 1991 et à l'Ecole primaire de Romont en 1994. La dernière exposition remonte à 2003 au Musée d'Art et d'Histoire de Fribourg. Il est donc temps de faire redécouvrir au public glânois cette artiste à l'oeuvre si attachante.

L'exposition est mise sur pied par l'Association des Amis de l'Oeuvre de Rita Perrier - De Bruin. Son organisation fait suite à l'inventorisation méthodique et systématique des plus de 1000 oeuvres de l'artiste, sous forme numérique et photographique, entreprise en 2008 et 2009. Elle a permis de mettre en lumière des trésors cachés et l'Association souhaite en faire profiter un large public. L'inventorisation repose sur la classification soigneuse de Max Perrier, reprise en 1997 par Susanne Schneemann dans son ouvrage "Rita Perrier - De Bruin".

Pour titiller la curiosité et l'intérêt du public régional, le choix de l'accrochage de l'exposition au Home de Billens s'est porté sur des paysages glânois, dont une partie n'a encore jamais été présentée au public, accompagnés de quelques natures mortes.

Née à Bannwil BE en 1921, Rita Perrier - De Bruin obtient en 1939 un diplôme de décoratrice étalagiste à l'Ecole des Arts et Métiers, à Vevey. Elle est initiée à la peinture par Werner Gilgien, de Bannwil, élève de Cuno Amiet et d'André Lhote. Elle suit également des cours de céramique-modelage à la Kunstgewerbeschule de Zurich. En 1946, elle épouse le pasteur Max Perrier. De 1947 à 1956, ils animent la paroisse luthérienne de Sainte-Aurélie, à Strasbourg. Dès 1956, la famille s'installe à Romont, où Max Perrier est le pasteur de la paroisse protestante.

Une grande fraîcheur se dégage des tableaux de l'artiste, que ce soit dans ses portraits, ses natures mortes ou ses paysages. Ces derniers constituent le centre de son oeuvre. Rita Perrier avait une prédilection pour la peinture à l'huile, mais on retrouve le même intérêt pour capter l'instant présent dans ses aquarelles et ses dessins. "Peindre, c'est laisser de côté", telle était sa devise. Le choix subtil des couleurs et leur assemblage judicieux reproduisent avec spontanéité l'essentiel d'un coup d'oeil, d'une atmosphère.